COP21 : Un guide du citoyen engagé en vue de la Conférence de Paris sur le climat

Paris Climat 2015 / COP21 : logo officielLa 21e conférence internationale sur le climat qui se tiendra à Paris début décembre 2015 approche à grands pas. Après l'expiration du protocole de Kyoto et l'échec de la conférence de Copenhague, ce sommet apparait à beaucoup comme la toute dernière chance d'endiguer les émissions de gaz à effet de serre et d'éviter un dérèglement climatique catastrophique... et ce rendez-vous avec l'histoire aura lieu en France.

Vous vous demandez comment vous impliquer ? Voici ce que vous devez savoir...

Quels sont les enjeux de la COP21 ?

Les objectifs de la conférence de Paris sur le climat sont nombreux. Le principal enjeu est la mise en place d'un mécanisme de limitation des émissions de gaz à effet de serre pour prendre la suite du protocole de Kyoto à partir de 2020. Ce mécanisme sera-t-il contraignant ? Quels sont les pays qui y en feront partie ? Les limites d'émission fixées seront-elles compatibles avec un réchauffement limité à 2°C en 2100 ?

Un enjeu plus discret mais tout aussi important porte sur l'adaptation au changement climatique : le phénomène se fait déjà sentir et même avec un accord ambitieux à Paris certains pays, notamment les États insulaires, auront à souffrir de ses conséquences. Comment aider les future victimes à se préparer ? Comment les indemniser ? Quels statut sera accordé aux futurs réfugiés climatique ?

Informations pratiques : où et quand ?

La Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 au Bourget.
Il est possible, comme cela a été le cas pour de nombreuses COP, que les discussions se poursuivront au-delà de la fin officielle du sommet pendant le week-end du 12 et 13 décembre.

Quelles organisations participent à la conférence ?

En dehors des négociateurs, un certain nombre d'organisations bénéficient d'une reconnaissance officielle de l'ONU qui leur permet de participer aux discussions, par exemple par une intervention en plénière, des contributions écrites ou l'organisation d'un "side event". Il s'agit notamment des entreprises et de leurs représentants (collectif dit BINGO), des syndicats (TUNGO), des organisations de protection de l'environnement (ENGO), des collectivités locales (LGMA) et des instituts de recherche (RINGO).

La liste complète des organisations accréditées peut être trouvée ici. Cette liste comprend également le nom du représentant de chaque organisation et ses coordonnées.
A ce sujet, vous pouvez lire mon article sur le profil-type des organisations participant à la COP20 de Lima.

Si vous représentez une organisation susceptible d'être admise, vous pouvez trouver la procédure d'accréditation ici. Malheureusement, il est trop tard : les inscriptions sont closes pour la COP21 depuis le 31 août 2014. Si vous n'avez pas pu faire la demande dans les temps il vous reste la possibilité de bénéficier d'un partage d’accréditation, à négocier avec une organisation inscrite.

Pouvez-vous participer ?

A titre individuel, non. L'accès à l'enceinte des négociations sera réservé aux représentants d'organisations accréditées. Cependant un "village de la société civile" sera accessible librement.
Par ailleurs de très nombreux événements autour du climat vont avoir lieux pendant la conférence et tout au long de l'année 2015 : débats à destination du grand public ou de professionnels, exposition, manifestations et mobilisations... Vous pouvez consulter ici la liste des événements prévu avant et pendant la COP21.

Comment monter un projet ?

Votre association veut profiter de la COP21 pour mener un projet, par exemple une action de sensibilisation aux conséquences du changement climatique ou l'organisation de débat ? Dans ce cas, vous pouvez prendre contact avec l'un des "référents société civile" du Quai d'Orsay :
COP21/Paris Climat 2015 : liste de contact pour les associations et ONG (référents société civile)
Si vous avez besoin d'un financement, votre demande doit être accompagnée d'un formulaire Cerfa. Vous pouvez également prendre contact avec vos collectivités territoriales (mairie, département, région).
Une autre solution peut être de rechercher une entreprise sensible aux questions climatiques. Le Ministère du développement durable met à disposition un annuaire des mécènes potentiels par région.
Enfin, pour les projets innovants, le crowdfunding (via des sites comme Ulule ou Kisskissbangbang) peut également être une bonne idée. 

Comment faire entendre votre voix individuellement ?

Si vous souhaitez contribuer, la meilleure façon est de vous rapprocher d'une organisation qui peut bénéficier du statut d'observateur ou organise des événements autour de la COP21.

Une autre alternative peut être d'encourager les participants à adopter un accord ambitieux. Certains d'entre eux sont accessibles via les réseaux sociaux. Par exemple :
  • Laurent Fabius (ministre des Affaires Étrangères et président de la COP21) sur Twitter, Facebook ou son blog,
  • Marie-Hélène Aubert (conseillère de l'Elysée pour les négociations sur le climat) sur Twitter ou LinkedIn,
  • Pierre-Henri Guignard (chargé de la préparation de la COP21) sur Twitter ou LinkedIn,
  • Paul Watkinson (chef de l'équipe de négociation sur le climat au Ministère du développement durable) sur Twitter, Facebook ou LinkedIn,
  • Antoine Michon (chef de la division climat au Quai d'Orsay) sur Twitter ou LinkedIn.

Vous avez aimé cet article ? N'en ratez aucun en vous inscrivant à la newsletter mensuelle.



Vous cherchez encore des informations ? N'hésitez pas à le dire en commentaire et à faire progresser cet article.
Vous avez une idée ? Un projet ? Faites le connaitre !

 * * *

15 commentaires :

  1. Oui, la France sera organisateur ce cette conférence en 2015, mais vous savez la date exacte?
    Merci pour ces informations, c'est vraiment utile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La COP21 aura lieu du lundi 30 novembre au vendredi 11 décembre 2015.

      Supprimer
  2. Je représente une entreprise sociale très engagée dans la lutte contre le changement climatique et me pose donc la question suivante: j'ai l'impression que seules les ONG sont éligibles à la procédure d'accréditation de la CCNUCC: qu'en est-il des entreprises du secteur privé, ont-elles la possibilité (y compris maintenant que la date limite du 31 août 2014 a été dépassée) d'être accréditées en tant qu'organisations observatrices? Merci d'avance pour votre aide!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien sur. De nombreuses entreprises et groupements d'entreprises participent aux conférences sur le climat. La liste est disponible ici : http://maindb.unfccc.int/public/ngo.pl?sort=const.og_name
      Par contre, comme la date pour déposer une demande d'accréditation est passé, la seule solution est désormais de s'associer avec une organisation déjà accréditée (par exemple un syndicat professionnel).

      Supprimer
  3. Nous sommes un ville et nous souhaiterions nous faire acccréditer car nous souhaitons nous engager dans la démarche... comment faire
    mpelissier@ville-firminy.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Comme indiqué dans l'article, il est trop tard pour vous faire accréditer. Mais vous pouvez certainement participer via un partage d'accréditation avec une autre collectivité ou avec une association (par exemple www.energy-cities.eu).

      Supprimer
  4. Bonjour, j'espère que cette conférence permettra réellement de non seulement prendre des engagements mais surtout de s'y tenir. Ce n'est pas forcément le cas, des derniers sommets sur le réchauffement climatique ! Il y a encore trop peu de voix qui s'élèvent faut croire, car certains de nos élites n'ont toujours pas saisi l'urgence des mesures à mettre en place. J'espère de tout cœur, que cette conférence aura des effets notaires sur la lutte contre le dérèglement climatique.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, je souhaiterais connaître le nom de tous les pays participant à la cop21, où puis-je les trouver ? Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      A peu de choses près tous les pays participent à la COP21 : les COP réunissent l'ensemblent des parties à l'UNFCCC, celle-ci a été ratifiée par tous les membres de l'ONU + l'Union Européenne et Niue et les Iles Cook (qui sont des dominions néo-zélandais). Le Saint-Siège et la Palestine sont observateurs.

      Supprimer
  6. Salut
    Nous sommes une ONG de lutte contre le réchauffement climatique en création et nous souhaiterions nous faire accréditer car nous souhaitons nous engager dans la démarche à partir de janvier 2016...
    comment faire, à qui s'adresser ?
    technoosat@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    Moi j'ai une préoccupation particulière. Nous sommes à la 21e COP, je veux savoir s'il existe une évaluation documentée des décisions des précédentes COP que quelqu'un peut partager avec nous? Tout porte à croire que ces grandes rencontres ne produisent pas de résultats concrets qui induisent une avancée réelle en matière de résolution des problèmes climatiques au niveau communautaire. Les moyens de subsistance des faibles sont affectés et continuent d'être affectés négativement. Si vous avez le document qui évolue un peu les résolutions des différentes COP précédentes, prière le partagé avec moi.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      La première ressource est évidement le site de la CCNUCC sur lequel sont publiées toutes les décisions adoptées lors des COP. Il faut cependant reconnaitre que ces textes sont complexes et peu accessibles.

      Sinon, de nombreuses ONG assurent un suivi des conférences et de la tenue des engagements. De mon coté, je vais publier (sans doute en début de semaine prochaine) un historiques des négociations internationales pour compléter mon article précédent sur l'histoire scientifique du changement climatique, n'hésitez pas à revenir y jeter un coup d'oeil...

      Supprimer
  8. Bonjour,

    Je penses que finiront bien par trouver une solution car après tout ce n'est pas dans les temps les plus dure que nous innovons le plus ? Lorsque nous seront pied au mur notre instinct de survie prendra le dessus. En espérant que les dommages collatéraux pour en arriver jusqu'e là ne seront pas irréversible....Affaire à suivre :(

    RépondreSupprimer
  9. Il y a encore trop peu de voix qui s'élèvent faut croire, car certains de nos élites n'ont toujours pas saisi l'urgence des mesures à mettre en place. J'espère de tout cœur, que cette conférence aura des effets notaires sur la lutte contre le dérèglement climatique.

    RépondreSupprimer
  10. Cherche un avocat en ligne pour une aide, conseil ou consultation juridique gratuits
    http://www.monconseillerjuridiqueenligne.com

    RépondreSupprimer